Actualités

Voici la situation ce jour suite à la sortie de l’arrêté du 22 juillet 2022 pour Bièvre-Liers-Valloire, du 22 juillet 2022 pour Galaure-Drôme des Collines et du 22 juillet 2022 pour le reste du département :

  • Bièvre – Liers – Valloire

Les eaux souterraines passent en ALERTE RENFORCÉE. Dans cette situation, les prélèvements agricoles doivent être réduits de 50%. Vous ne devez pas irriguer sur les plages 1&2 de vos calendriers de prélèvement.

Les eaux souterraines restent en vigilance. Aucune restriction n’est en cours, en raison des niveaux de nappes correctes pour la saison.

  • Sanne – Varèze – 4 Vallées

Les eaux souterraines et superficielles restent en situation d’ALERTE. Dans cette situation, les prélèvements agricoles doivent être réduits de 25%. Vous ne devez pas irriguer sur les plages 1 de vos calendriers de prélèvement.

  • Montagne : Oisans-Bonne, Belledonne, Trièves-Matheysine, Chartreuse-Guiers et Vercors

Ces unités de gestion passent en CRISE. Dans cette situation, les prélèvements agricoles doivent être réduits de 100% (hors exemptions). Vous ne devez pas irriguer sur les plages 1, 2 & 3 de vos calendriers de prélèvement.
Une demande de dérogation a été formulée par l’OUGC38 et signée par le Préfet, pour la Bourne et la Souloise, afin de ne pas passer ce niveau supérieur. L’OUGC38 vous tiendra rapidement informée de son application.

  • Bourbre

L’unité de gestion Bourbre est passée en ALERTE RENFORCÉE. Dans cette situation, les prélèvements agricoles doivent être réduits de 50%. Vous ne devez pas irriguer sur les plages 1&2 de vos calendriers de prélèvement. Une demande de dérogation a été formulée par l’OUGC38 et vient d’être signée par le Préfet, pour les eaux souterraines de Bourbre Aval et Bourbre Moyenne Aval, afin de ne pas passer ce niveau supérieur. L’OUGC38 vous tiendra rapidement informée de son application.

  • Isle Crémieu

L’unité de gestion Isle-Crémieu est passée en ALERTE RENFORCÉE. Dans cette situation, les prélèvements agricoles doivent être réduits de 50%. Vous ne devez pas irriguer sur les plages 1&2 de vos calendriers de prélèvement.
Une demande de dérogation a été formulée par l’OUGC38 et vient d’être signée par le Préfet, pour les eaux souterraines de la nappe d’Optevoz, la Terrasse Rhône Creys Porcieu et la Terrasse Rhône Porcieu St Romain, afin de ne pas passer ce niveau supérieur. L’OUGC38 vous tiendra rapidement informée de son application.

  • Chambaran

Les eaux superficielles de Chambaran restent en situation d’ALERTE RENFORCÉE. Dans cette situation, les prélèvements agricoles doivent être réduits de 50%. Vous ne devez pas irriguer sur les plages 1&2 de vos calendriers de prélèvement.
Les eaux souterraines de Molasse-Miocène-Chambaran restent également en ALERTE RENFORCÉE. Dans cette situation, les prélèvements agricoles doivent être réduits de 50%. Vous ne devez pas irriguer sur les plages 1&2 de vos calendriers de prélèvement. Une demande de dérogation, formulée par l’ADI38, a été approuvée par le préfet via l’arrêté du 20 juillet 2022. Elle concernant les eaux souterraines des nappes de terrasses rive droite et rive gauche de l’Isère. L’OUGC38 vous tiendra rapidement informée de son application.

  • Commune de Galaure-Drôme des Collines (Roybon, Montfalcon et St Clair sur Galaure)

Les cours d’eau et nappe d’accompagnement passent en situation de CRISE. Dans cette situation, les prélèvements agricoles doivent être réduits de 60% (hors exemptions). Vous ne devez pas irriguer sur les plages 1, 2 & 3 de vos calendriers de prélèvement.
Les eaux souterraines de Molasse Miocène du Bas Dauphine passent en ALERTE RENFORCÉE. Dans cette situation, les prélèvements agricoles doivent être réduits de 50%. Vous ne devez pas irriguer sur les plages 1&2 de vos calendriers de prélèvement.

  • Commune de l’Est -Lyonnais (Heyrieux, Janneyrias et Villette-d’Anthon)

Les eaux souterraines sont toujours en vigilance. Aucune restriciton en cours.
Les eaux superficielles restent en situation d’ALERTE. Dans cette situation, les prélèvements agricoles doivent être réduits de 25%. Vous ne devez pas irriguer sur les plages 1 de vos calendriers de prélèvement.

L’ADI38 et son conseil d’administration a passé beaucoup de temps pour défendre l’irrigation et son intérêt pour les agriculteurs lors des différents CDE. Nous mettrons tout en œuvre pour que la campagne 2022 se termine dans les meilleures conditions.

Pour toute question concernant vos calendriers de prélèvements ou autre, merci de vous adresser à Aline BUCHÉ (animatrice, 06 89 95 35 56).